l'ORTIE, BIEN PLUS BENEFIQUE QUE L'ON NE L'IMAGINE !

biba
sam. 02 dc. 2017
21
Cte d'Ivoire

Vous avez envie de vous gratter à sa simple mention ? Vous ne gardez que de mauvais souvenirs de l’ortie ? C’est le moment de vous réconcilier avec cette plante aux bienfaits bien plus précieux qu’on ne pourrait l’imaginer.

Ça pique ! Mais encore ?

Bien que ses piquants soient ses principales caractéristiques, l’ortie peut rapidement se transformer en une plante douce et bénéfique. Pour cela, faites-là bouillir dans de l’eau pendant quelques minutes et le tour est joué.

L’ortie est une plante principalement riche en minéraux, vitamines et oligo éléments, composée de : calcium, chlore, magnésium, manganèse, potassium, soufre, zinc, silicium, fer, ainsi qu’en vitamines B2, B5, B9,K, C et provitamine A. Elle contient également du potassium, manganèse, silice, soufre et de la chlorophylle en très grande quantité.

Des bienfaits innombrables

Des études ont démontré que la consommation régulière de l’ortie réduisait jusqu’à 75% la prise de médicaments anti-inflammatoires. Mais pas seulement, cette plante peut être utilisée dans de nombreux cas, en tant que :

  • Détoxifiante : l’ortie nettoie l’organisme des toxines et des déchets, et est utilisée contre la cellulite
  • Galactogène : elle stimule les montées de lait et enrichit sa composition
  • Calmant : soulage les douleurs de rhumatisme, d’arthrose et d’arthrite
  • Antiallergique : contre l’asthme, le rhume des foins et l’urticaire
  • Diurétique : efficace contre les calculs urinaires, la rétention d’urine, l’énurésie, les nycturies, stimule la fonction rénale et renforce la prostate
  • Hémostatique : stoppe les hémorragies, crachements de sang et saignement du nez, et favorise la régulation des menstruations
  • Anti-diarrhéique : est utilisée pour soigner la gastro, les diarrhées, le choléra ou encore la jaunisse
  • Dépurative : soigne l’urticaire, l’acné, les boutons de fièvre et dermatoses

En dehors de ces vertus, l’ortie est également préconisée contre les maladies pulmonaires, les troubles de la rate et du foie, et calme les ulcères d’estomac et les crampes intestinales. Sa grande richesse minérale permet également de lutter contre certaines maladies telle que l’ostéoporose ou encore, l’anémie, la fatigue, la déminéralisation, les convalescences, la chute des cheveux et les névralgies sciatiques.

L’ortie possède en outre des propriétés antibactériennes, vermifuges et révulsives. Elle combat certains virus et favorise la mémoire, l’attention et la concentration.

Sa consommation

Elle peut être consommée en tisane, en faisant infuser pendant une dizaine de minutes des feuilles sèches ou fraîches, en légume comme les épinards, mais aussi en décoction, en cataplasme ou encore en lotion. Il existe des gélules d’ortie prêtes à l’emploi vendues en pharmacie.

Sa consommation est à éviter pendant la grossesse, dans certains cas de maladies cardiaques et il est déconseillé de l’associer avec le Diclofenac ou le Lithium. N’hésitez pas à demander conseils à votre médecin et/ou pharmacien.

A présent, l’ortie n’a plus de secret pour vous, faites-en désormais votre grande alliée santé et beauté !



Commentaires

Créer un compte


ou

Connexion


ou