ATTENTAT DE BERLIN TRUMP TROUVE QU'IL AVAIT DONC RAISON

Rouhi
lun. 26 dc. 2016
494
Katibin.fr

Suite à l’attentat de Berlin, Donald Trump a réaffirmé son intention de vouloir interdire le territoire américain aux musulmans.

« Cela prouve que j’ai raison »

« Vous connaissez mes projets. Cela prouve que j’ai raison, à 100%« , a déclaré le futur président américain peu de temps après l’attentat de Berlin, maintenant sa lubie et son amalgame à l’encontre de la communauté musulmane. « Voilà ce dont il s’agit. Un attentat contre l’humanité et cela doit cesser » a-t-il continué. Toujours aussi lucide, Trump affirme que cet attentat visait particulièrement la population chrétienne :

« Des civils innocents ont été tués dans les rues alors qu’ils se préparaient à fêter Noël. L’Etat islamique et d’autres terroristes islamistes attaquent continuellement les chrétiens au sein de leurs communautés et lieux de culte »

Les maires de villes américaines formellement opposés

Le 16 novembre dernier, le maire de New York, Bill de Blasio, s’est insurgé contre la volonté de Trump qui consiste à vouloir expulser tous les immigrés des Etats-Unis :

« Je lui ai dit que nous étions inquiets, que nous voulions montrer à tous les new-yorkais, y compris les musulmans, qu’ils sont bienvenus, et que les politiques d’exclusion saperaient notre capacité à créer une unité, une dynamique où tout le monde se sent également membre de la communauté, prêt à travailler pour se protéger les uns les autres, prêt à travailler avec les forces de l’ordre pour le bien de tous »

Il n’est pas le seul à protester contre cette idée, les maires de Los Angeles, San Francisco, Chicago, Boston, Providence, Seattle, Philadelphie ou encore Washington sont également catégoriquement opposés.



Commentaires

Créer un compte


ou

Connexion


ou